Communiqué de presse : la FRMJC-IdF demande sa mise en redressement judiciaire Reviewed by Enora Menard on . La Fédération Régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture en Île-de-France (FRMJC-IdF) demande sa mise en redressement judiciaire auprès du Tribunal de gr La Fédération Régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture en Île-de-France (FRMJC-IdF) demande sa mise en redressement judiciaire auprès du Tribunal de gr Rating: 0

Communiqué de presse : la FRMJC-IdF demande sa mise en redressement judiciaire

logo FRMJC-IdF

La Fédération Régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture en Île-de-France (FRMJC-IdF) demande sa mise en redressement judiciaire

auprès du Tribunal de grande instance de Bobigny

 

La FRMJC-IdF s’est déclarée en cessation de paiement le 27 avril auprès du greffe du Tribunal de grande instance de Bobigny avec une demande d’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire, dont l’audience se tiendra le 18 mai prochain.

Affiliée à la Confédération des MJC de France, la FRMJC-IdF compte 173 collaborateurs et regroupe près de 85 associations d’éducation populaire et 6 équipements totalisant plus de 63 500 adhérents, 4 000 bénévoles et 1 520 élus associatifs.

Agréé jeunesse et éducation populaire et fréquenté par un demi-million de personnes en Ile-de-France, le réseau des MJC conduit une action éducative, sociale et culturelle co-construite entre citoyen-ne-s, bénévoles et professionnel-le-s et représentant-e-s des collectivités. Les MJC, les collectivités et la FRMJC-IdF partagent dans leurs partenariats la volonté de favoriser l’autonomie et l’épanouissement des personnes, de permettre à tous d’accéder à l’éducation et à la culture, afin que chacun participe à la construction d’une société du vivre ensemble plus solidaire.

La Fédération prendra les décisions économiques qui s’imposent afin de maintenir son activité et rendre ses actions éducatives pérennes. Un processus de travail est mis en place pour préserver son rôle d’acteur éducatif et pour construire son nouveau modèle socio-économique. Il s’appuiera sur trois rendez-vous entre mai et octobre 2017 :

  • une Assemblée générale le 10 juin, dont l’après-midi sera consacrée à bâtir des hypothèses en partant d’une stratégie de moyens basée sur les richesses humaines au cœur du projet, les leviers financiers, les partenaires et les alliances,
  • un séminaire du réseau le 1er juillet qui devra bâtir des scenarii de redressement à partir des travaux de l’AG qui entre temps auront fait l’objet approfondissement et d’un chiffrage,
  • une Assemblée générale ordinaire à la fin du mois de septembre, largement ouverte à tous, qui délibérera et choisira entre les différents scenarii, celui qui sera présenté au juge pour le redressement de la FRMJC-IdF.

Confiante dans ses savoir-faire, riche de 48 années de pratique d’éducation populaire, fière de ses 51 partenariats avec les collectivités, la FRMJC-IdF appelle adhérents, usagers, élus, bénévoles, partenaires, artistes et volontaires à la soutenir dans cette démarche pour que vive, s’invente et s’écrive une nouvelle histoire des MJC en Ile-de-France.

Télécharger le communiqué de presse

Contact FRMJC-IdF : Enora Ménard – emenard@mjcidf.org I 01 49 72 51 90 – 07 81 57 04 33

FRMJC-IdF, 65, rue Voltaire - 93100 Montreuil - 01 49 72 51 90

La FRMJC-IdF est affiliée à la Confédération des MJC de France.
Elle reçoit le soutien du Ministère des Droits des Femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports et de la Région Ile-de-France.

Retour en haut de la page