ARCI : l’éducation populaire en Italie Reviewed by on . ARCI a été fondée à Florence en 1957. Sa démarche vise à intégrer le « culturel » avec le « sociétal » afin de mettre en place des actions inclusives et intercu ARCI a été fondée à Florence en 1957. Sa démarche vise à intégrer le « culturel » avec le « sociétal » afin de mettre en place des actions inclusives et intercu Rating: 0

ARCI : l’éducation populaire en Italie

ARCI a été fondée à Florence en 1957. Sa démarche vise à intégrer le « culturel » avec le « sociétal » afin de mettre en place des actions inclusives et interculturelles à destination de tous les citoyens, tout en accordant une attention spécifique aux plus démunis du point de vue économique, social et culturel.

L’association travaille actuellement sur l’ensemble du territoire italien grâce à 19 structures régionales et 113 comités territoriaux qui fédèrent presque 5000 circoli et associations affiliées, pour un total de plus d’un million d’adhérents.

ARCI intervient dans les communautés afin de construire une société plus accueillante et promouvoir les droits des personnes les plus défavorisées (migrants, demandeurs d’asile et réfugiés, rom, toxicomanes, détenus, mineurs et handicapés physiques et mentaux).

Ses actions sont menées par des bénévoles par le biais de l’entreprenariat social, de l’autofinancement et du financement assuré par des institutions locales, nationales et internationales et par des fondations privées.

Ses principaux domaines d’interventions sont :

  • Les droits culturels
  • Les droits et la participation des jeunes
  • Les politiques éducatives
  • L’’inclusion sociale
  • L’immigration et la lutte contre le racisme
  • La légalité et la lutte contre la mafia
  • La paix
  • Les biens communs
  • L’environnement et le développement durable
  • La solidarité et la coopération internationale
  • La démocratie et la citoyenneté.

Pour aller plus loin :

 

FRMJC-IdF, 65, rue Voltaire - 93100 Montreuil - 01 49 72 51 90

La FRMJC-IdF est affiliée à la Confédération des MJC de France.
Elle reçoit le soutien du Ministère des Droits des Femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports et de la Région Ile-de-France.

Retour en haut de la page