« Paradoxe ou les tribulations d’adultes en terrain mouvant » – une création théâtrale inspirée et nourrie des rencontres avec les jeunes Reviewed by on . La MJC François Rabelais en partenariat avec la MJC Jacques Tati, accueille cette année, en résidence territoriale, la 56ème Compagnie qui mène un travail de cr La MJC François Rabelais en partenariat avec la MJC Jacques Tati, accueille cette année, en résidence territoriale, la 56ème Compagnie qui mène un travail de cr Rating: 0

« Paradoxe ou les tribulations d’adultes en terrain mouvant » – une création théâtrale inspirée et nourrie des rencontres avec les jeunes

La MJC François Rabelais en partenariat avec la MJC Jacques Tati, accueille cette année, en résidence territoriale, la 56ème Compagnie qui mène un travail de création théâtrale sur le thème des représentations collectives de l’adolescence, et plus largement de la jeunesse et des enjeux qu’elles révèlent de la société.

On parle de crise de l’adolescence mais le problème ne viendrait-il pas d’ailleurs ? De l’adulte par exemple ?… Qui résisterait au changement, à la remise en cause, à la peur de vieillir ? En matière d’âge, notre époque est décidément bien étrange. Les parents qui souhaitent que leur progéniture soit « en avance sur son âge » sont les premiers à vouloir être, pour ce qui les concerne, en retard sur le leur. Et ces êtres en plein bouleversement que sont les ados ne seraient-ils pas, tout simplement, le miroir de leurs angoisses. Cette relation paradoxale que la société entretient avec l’adolescence et plus largement avec la jeunesse existe depuis longtemps. Dans une société qui prône le jeunisme, le plus grand danger semblerait être la jeunesse. C’est ce paradoxe qui guidera notre recherche.

L’écriture qui a débuté en janvier sera nourrie des rencontres et du travail de terrain effectué en ateliers auprès de jeunes dans la diversité de leurs parcours et de leurs lieux de vie : collégiens, lycéens, maisons de quartier, MJC, faculté, Mission locale, MJC… La matière collectée permettra d’appréhender les points de vue des adolescents et plus largement de la jeunesse et de les mettre en regard, de les confronter avec ceux des adultes.

La création de Paradoxe aura lieu à la MJC François Rabelais de Savigny-sur-Orge les 18 et 19 novembre 2022, en diffusion à la MJC Jacques Tati à Orsay les 26 et 27 janvier 2023, puis à Grigny au TAG, à Anis Gras-Le Lieu de l’Autre pour d’autres dates de programmation en cours.

Le projet a pour ambition de partager avec le public une même réflexion et un processus de création.

Plus spécifiquement dans le travail mené avec la jeunesse, la mixité des lieux et équipements partenaires permettra une mixité sociale ouvrant sur une diversité d’expression. La diversité des tranches d’âge et des cursus permettra de recouvrir différentes problématiques de la jeunesse.

Différents ateliers sont menés avec les jeunes : un atelier d’improvisation et d’écriture autour de la jeunesse et un parcours regard (lectures, spectacles et ouverture des répétitions)

Les ateliers donnent lieu à une forme « chantier » qui sera présentée devant un / des public(s) : il pourra s’agir de lecture de textes, d’objets radiophoniques, de mise en espace, en fonction du temps de travail imparti et des souhaits des participants et structures partenaires.

Par ailleurs ces formes seront mises en partage dans un deuxième temps entre tous les participants de la résidence artistique territoriale, par exemple lors d’un week-end convivial de rencontres et présentations croisées dans un lieu partenaire.

Les réalisations écrites, audio, visuelles, seront en accès libre à la médiathèque André Malraux, dans les maisons de quartier, au Collège Paul Bert, au Lycée Ampère de Morsang-sur-Orge, à la MJC François Rabelais, Mission locale et tous les autres lieux partenaires.

Un spectacle qui interroge notre ambivalence à l’égard de la jeunesse.

En prise avec la réalité sociale et politique, ce spectacle passera au crible de l’humour, du comique et de l’absurde, les postures, les clichés et les discours dominants à l’égard de la jeunesse. Une manière de mettre les choses en tension afin de les regarder autrement. Les adultes y apparaîtront sous la forme de figures silhouettées, comme les personnages d’Almodovar ou ceux de Claire Brétécher.

Dans une société où la performance est de mise, deux femmes endossent les costumes de mères, de pédagogues, de psychologues, de théoriciennes, de politiques. Elles figurent les stéréotypes burlesques de personnages d’adultes se débattant dans un monde qui les dépasse et en proie à la peur de ce qui leur échappe.

La parentalité, l’éducation, le soin sont des domaines encore investis majoritairement par les femmes. En choisissant de mettre deux femmes en scène, nous soulignerons cet état de fait.

Pour en tirer quoi ?… Des questions

Qu’est-ce qu’une crise ? Qu’est-ce que l’autonomie ? Qu’est-ce que l’engagement ? Qu’est-ce que la responsabilité ? Doit-on tout contrôler ? Qu’est-ce que l’injonction au bonheur ? Qu’est-ce que le bonheur ? Qu’est-ce que la jeunesse ? C’est quoi un adulte ?…

Participent à l’aventure : MJC François Rabelais (Savigny-sur-Orge), MJC Jacques Tati (Orsay), Le TAG (Grigny), Anis Gras – Le lieu de l’Autre (Arcueil) et en perspective la ville de Corbeil-Essonnes.

Les jeunes impliqués dans les ateliers : Collège Paul Bert, Maisons de quartier, Collège Mermoz, Alliance Prévention, public MJC, Mission locale / Savigny-sur-Orge, Lycée Ampère /Morsang-sur-Orge / CROUS -SACLAY et collège Fleming /Orsay.

Site de la 56ème Compagnie

FRMJC-IdF, 9 Rue Philidor 75020 Paris - 06 95 54 61 65

La FRMJC-IdF est affiliée à la Confédération des MJC de France.
Elle reçoit le soutien du Ministère des Droits des Femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports et de la Région Ile-de-France.

Retour en haut de la page