3ème édition du Festival Lez’arts de rue – 21 mai – Courcouronnes (91) Reviewed by Enora Menard on . Suite au succès des deux premières éditions de « Lez’arts de rue », la MJC Simone Signoret, le service culturel et le service vie associative de la ville de Cou Suite au succès des deux premières éditions de « Lez’arts de rue », la MJC Simone Signoret, le service culturel et le service vie associative de la ville de Cou Rating: 0

3ème édition du Festival Lez’arts de rue – 21 mai – Courcouronnes (91)

Suite au succès des deux premières éditions de « Lez’arts de rue », la MJC Simone Signoret, le service culturel et le service vie associative de la ville de Courcouronnes ont décidé d’organiser une nouvelle édition pour 2017 ! Vous pourrez découvrir ce printemps, un panel d’artistes amateurs et professionnels, dans des disciplines diverses et variées, pour tous les publics !

Cet évènement a pour but de faire découvrir à la population de ce territoire de l’Essonne des types d’art différents, inhabituels. L’art de rue questionne le rapport à l’espace public et permet également de créer du lien entre les populations des différents quartiers de la ville. En partenariat avec la MJC de Corbeil-Essonnes, l’équipe de la MJC a souhaité diversifier le plus possible les différents types d’art représentés.

Rendez-vous place Guy Briantais à partir de 14h00 et jusqu’à 20h00 autour d’artistes et d’associations pour vous faire vivre un petit festival de rue le temps d’une journée ! Tous les spectacles sont gratuits ! Les habitants de Courcouronnes et d’ailleurs, petits et grands, pourront à cette occasion partager un moment convivial et festif à cette période où les jours commencent à rallonger !

 

Programmation d’artistes professionnels

  • Le Théâtre magique de Phil Keller

Créé par l’illusionniste Phil Keller dans le but de proposer une véritable salle de spectacle mobile dédiée à la magie, aux grandes illusions mais aussi à l’ensemble des arts vivants. Un concept à ce jour unique en Europe et très certainement au monde. Equipé des dernières technologies scénographiques Le théâtre magique permet d’offrir un spectacle itinérant au cœur d’une semi-remorque qui se transforme rapidement (moins de 3 heures) en une confortable salle de théâtre de 90 places. Plusieurs séances sont prévues dans l’après-midi.

  • Ulitza Orkestar, musique des balkans

Six musiciens s’élancent sur les routes pour faire danser pâquerettes, chanter les blés et tirer les larmes aux coquelicots. Ulitza Orkestar transpire impair, soupire du rêve et de la nostalgie, vibre dans des hymnes à la fête. Violon, Clarinette, Trompette, Saxes, Accordéon, Hélicon et Tapan entonnent un chant gitan ancestral pour semer le son envoutant des musiques des Balkans.

  • Roule Raoul de la FAST

Un circuit de course de petites voitures activé par quatre vélos et animé par un bonimenteur se tiendra sur la place Guy Briantais où chacun pourra aller quand il veut profiter de ce jeu qui n’a ni perdant ni gagnant. C’est le premier sport tranquille de la Fédération Amicale des Sports Tranquilles !

  • Douter de mes propres appuis, collectif La Méandre

Que se passe-t-il si nous refusons de suivre le rythme de la rue, si nous nous attardons un peu trop longtemps sur une place, au risque de nous y sentir bien ? Que se passe-t-il si nous décidons que dehors c’est aussi chez nous ?

« Douter de mes propres appuis » se présente comme un spectacle participatif au cours duquel le public est invité à découvrir le solo d’un comédien constructeur sur une place publique. En réalité, ce spectacle est une imposture, qui a pour unique objectif de mettre en mouvement une foule afin lui faire construire un mirage monumental, et peut-être lui permettre de décaler son regard sur la ville. Le rôle du comédien est soigneusement partitionné, pour laisser progressivement un phénomène singulier se mettre en place. Le public alors mis en action, participe à l’envahissement d’un espace à l’aide de matériaux de construction.

  • Piknik, clowns Couci-Couça

Duo de clowns aux nez bleus. Elle compte, délimite, exécute, a des tics des mimiques, se désespère car il est démesuré, dispersé, maladroit, mal-assis, dissipé, désarticulé son bien-aimé.

  • Spectacle conté, dans le cadre des ateliers nomades du quai Branly

Des conteurs du Quai Branly seront présents sur la journée pour nous proposer une séance de conte en plein air.

  • On boira toute l’eau du ciel, collectif La Méandre

Entresort en caravanes pour 4 spectateurs. On entre dans la caravane, comme dans une cabane dans un arbre ou plutôt dans une grotte, deux filles jouent avec des figurines animales pendant qu’une histoire nous est contée, la leur, celle de deux figures d’enfants, de fillettes réfugiées face à la montée des eaux. On s’allonge, les filles disparaissent. Au-dessus de nous, une vitre où des tableaux graphiques et organiques se succèdent. Une histoire d’arche de Noé ou de fin du monde, au choix.

  • A ta taille, compagnie Les Sanglés

Cirque sensible et musique sur-mesure. Anémone, star excentrique du music-hall, vient faire ses adieux irrévocables à la scène. Elle lègue sa garde-robe, sa malle et son fidèle public à sa petite-fille. Capucine, enfant de la balle se retrouve face à un choix de vie. Rester fidèle aux paillettes de son aïeule ou partir à la quête de sa propre identité.

 

Programmation d’artistes amateurs

  • Battucada du Lycée Georges Brassens (91) – à confirmer

est composée d’élèves du lycée Georges Brassens de Courcouronnes, en classe d’art du son, animée par le professeur d’éducation musicale. Ils vont vous emporter avec eux par leur énergie communicative qui peut vous emmener à l’autre bout du monde, grâce à des rythmes qui peuvent vous faire vibrer tout entier !

  • Fresque street art

Nous désirons proposer une « carte blanche » à un artiste local, Medy Chabrerie, qui nous proposera la réalisation d’une fresque en live sur la thématique de « Lez’arts de Rue » sur une partie du tunnel reliant la place Guy Briantais au théâtre de verdure, avec des bénévoles !

  • Hip hop

L’association « Même pas mal » sera présente pour vous présenter ses pas de danse pleine de courbes, d’énergie, de vrilles et même d’acrobaties.

  • Chant polyphonique – Groupe Camarilla

Créé en septembre 2012 et dirigé par Jean-Michel Beugnet, cet ensemble vocal amateur regroupe une quinzaine de passionnés de musique voulant faire partager leur plaisir des mélodies, de la polyphonie et des rythmes. Accompagné par Richard Combet-Joly à la guitare, le répertoire très large s’étend des standards de jazz, en passant par la musique sud-américaine, les musiques actuelles jusqu’aux musiques du monde.

  • Orgue de Barbarie

Robert Gallier nous proposera des intermèdes musicaux tout au long de la journée accompagné par son Orgue de Barbarie.

 

Stands divers

Maquillage pour enfants

Pour le plaisir des plus jeunes, mais pas seulement, cette année encore un stand de maquillage sera tenu pour passer un bon moment, pour porter de l’art sur sa peau, pour attendre entre deux spectacles…

Stands associatifs

Pour que le public puisse connaître d’autres initiatives associatives que celles présentées lors de ce festival, un stand sera installé pour informer tout le monde, pour que les associations puissent présenter leur activité, leurs actions !

 

Vente alimentaire

Un petit creux ? Pas d’inquiétude, un stand alimentaire sera présent pour que le public puisse se restaurer tout au long de l’après-midi, pas la peine d’apporter son goûter !

FRMJC-IdF, 65, rue Voltaire - 93100 Montreuil - 01 49 72 51 90

La FRMJC-IdF est affiliée à la Confédération des MJC de France.
Elle reçoit le soutien du Ministère des Droits des Femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports et de la Région Ile-de-France.

Retour en haut de la page