UNE FÉDÉRATION EMPLOYEURE

La FRMJC-IdF compte aujourd’hui 160 salarié(e)s dont 75 cadres de l’Éducation Populaire,
mis à disposition dans les associations par l’intermédiaire de conventions tripartites signées avec les collectivités locales, pour agir auprès des associations MJC et des collectivités dans le cadre d’un système solidaire.

Il existe trois types de personnels dans les MJC:

  • les salariés de la MJC
  • les personnels mis à disposition par la Fédération régionale
  • les personnels mis à disposition par la commune

Tous les salariés (sauf le personnel communal) appartenant à l’association sont régis par la Convention Collective Nationale de l’Animation Socioculturelle signée par les partenaires sociaux en 1988. Elle définit les champs de responsabilité et les niveaux de compétences des différents personnels.

Les personnels mis à disposition par la Fédération régionale sont des cadres éducatifs, directeurs ou directeurs adjoints prêts à entrer en poste sur tous les territoires, urbain, ruraux, classés prioritaires au regard de la Politique de la ville, etc…

Directeur de MJC, un métier à part entière ! 

Membre de droit du conseil d’administration de l’association locale, le directeur propose, participe au débat et à l’élaboration des décisions. Il est l’exécutif du conseil d’administration et a donc le devoir d’appliquer et mettre en œuvre les décisions collectives.

C’est un animateur, un éducateur, un formateur de jeunes et d’adultes. Cadre autonome, il dispose d’une grande liberté pédagogique, peut prendre des initiatives et des responsabilités, mais il doit dans le même temps expliquer et faire comprendre ses objectifs et méthodes pédagogiques. Il doit susciter le débat, la critique et faciliter le contrôle hors duquel il n’est pas de démocratie possible.

C’est un gestionnaire, il co-élabore le budget de l’association avec le bureau avant son vote par le conseil d’administration, exécute les décisions financières, est responsable de la trésorerie et rend compte de sa gestion.
Il est chef du personnel et procède donc aux embauches, à l’organisation du travail, à la formation et la qualification de ses salariés.
Occupant un poste stratégique, il a une parfaite maîtrise des outils théoriques et pratiques nécessaires à l’exercice du métier.
Il partage et transmet cette compétence aux autres membres de l’association, bénévoles et salariés, afin de les former à l’exercice des responsabilités. Son attitude doit être moins celle d’un leader que d’un animateur au service du collectif.

La Direction des ressources humaines et de la formation de la fédération régionale  favorise, à travers une politique du personnel active, la transmission par les pairs, l’ascension professionnelle au sein du réseau et en permettant à de jeunes professionnels d’accéder aux responsabilités tout en offrant aux collectivités et aux associations la garantie de bénéficier de professionnels de haut niveau.

Le référentiel métier du directeur de MJC

Dans le contexte actuel, il est apparu essentiel pour la Fédération régionale de mettre à disposition des associations un référentiel métier du directeur de MJC, référentiel porteur du système de valeurs MJC.

Ce référentiel, présenté en plusieurs supports, a été rédigé d’après l’analyse des pratiques et des postures professionnelles, suivant une méthode en deux axes, la direction de projet et le pilotage institutionnel, et deux approches, caractéristiques des pratiques : l’approche gestionnaire et l’approche stratégique et prospective.

Il est organisé autour des principaux rôles et missions du professionnel :

  • Direction de projet
  • Direction de structure
  • Animation et médiation institutionnelle pour développer la vie sociale et culturelle sur un territoire

Les pratiques sont décrites autour de 6 axes qui caractérisent les méthodes d’action des professionnels et marquent l’identité MJC :

  • Excellence et qualité de la production associative
  • Rencontres, alliances et convivialité
  • Transversalité
  • Formation et éducation
  • Créativité et imagination
  • Re-questionnement et évolutivité

Pour mener la réflexion et structurer cette réflexion générale, trois supports sont donc proposés :

  • le cadre général de réflexion qui permet de situer la tendance ou le positionnement dominant au croisement des deux axes,
  • un premier cahier sur l’axe « direction de projet » pour décrire des actions qui relèvent d’une approche gestionnaire ou prospective
  • un deuxième cahier sur l’axe « pilotage institutionnel » pour décrire des actions qui relèvent d’une approche gestionnaire ou prospecte.

Consultation du référentiel, sur demande, auprès de la FRMJC-IdF

Se former en tant que professionnel, directeur de MJC :

Consulter le catalogue de formation  interne
Suivre la formation Cadre de l’Education Populaire avec l’UPEC

 *A suivre : exemples et illustrations de conventions signées entre les collectivités locales et la FRMJC-IdF pour la mise à disposition de personnels

FRMJC-IdF, 65, rue Voltaire - 93100 Montreuil - 01 49 72 51 90

La FRMJC-IdF est affiliée à la Confédération des MJC de France.
Elle reçoit le soutien du Ministère des Droits des Femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports et de la Région Ile-de-France.

Retour en haut de la page