FRMJC-IDF : 50 ans d’un réseau francilien au service d’une pédagogie de l’engagement Reviewed by on . Rating: 0

FRMJC-IDF : 50 ans d’un réseau francilien au service d’une pédagogie de l’engagement

En 2019, la Fédération régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture en Île-de-France fête son cinquantenaire. Cinquante années d’un pari de régionalisation, cinquante années d’action d’un réseau francilien au service d’une pédagogie de l’engagement, cela méritait de prendre le temps de s’arrêter pour, certes, se retourner mais surtout regarder vers l’avant. C’est ce que nous vous proposons de faire le vendredi 22 novembre et le samedi 23 novembre prochain, pour une soirée de célébration et une journée d’étude.

Partant de l’hypothèse que s’impliquer dans une association comme une MJC change concrètement la vie des gens, nous avons souhaité nous saisir du prétexte de cet anniversaire pour mettre en travail, avec le réseau, la question de l’action éducative des MJC sur les temps longs. Dans une époque où nos associations sont trop souvent sommées de démontrer leur utilité, face à des visions à court terme et utilitaristes, il nous semblait essentiel de réfléchir collectivement à ces questions en partant du sensible, de l’individu et de parcours de vie. C’est le sens du projet « La MJC a changé ma vie… »

La MJC a changé ma vie…

24 entretiens ont été menés à travers l’Île-de-France avec des bénévoles, des professionnels, des politiques. Nous avons décidé de vous réserver la surprise sur celles et ceux qui ont accepté de témoigner mais nous les remercions très chaleureusement pour leur confiance.

Exposition, réalisation audiovisuelle et forme théâtrale se préparent et se compléteront pour mettre en scène ces histoires. Elles ne se veulent pas porteuses d’une parole collective mais témoignent de la richesse de notre réseau et de l’attachement des uns et des autres à ce qui nous lient, les MJC dans leur diversité.

Ce projet a bénéficié du soutien de l’État dans le cadre du Fond de Développement de la Vie Associative et de la Région Île-de-France.

Photogramme extrait du film
« La MJC a changé ma vie »

Un lieu, un duo pour trois formes

Il y a 18 ans, Ariane Bourrelier, issue du théâtre, a entrepris à Noisiel, tout en étant directrice de la MJC, la réalisation d’entretiens, dans une démarche de rencontres et de partage. Elle a poursuivi ce travail sur chacun de ses postes. Un jour de 2016, elle a choisi de partir pour approfondir ce qu’elle pouvait apporter à l’éducation populaire. Désormais elle réalise, sur différents territoires, des entretiens qu’elle filme et retranscrit pour les redonner en associant exposition, théâtralisation et réalisation audiovisuelle. Sonia Blin, photographe, l’accompagne depuis huit ans dans cette démarche.

Ces deux journées se dérouleront dans les tous nouveaux locaux des Hauts de Belleville, MJC et Foyer de Jeunes Travailleurs, situés au 43 rue Borrégo Paris 20e.
Le vendredi 22 novembre à partir de 18 h 30, vous pourrez découvrir l’exposition des 24 portraits et récits ainsi que la projection en avant-première du film et un avant-goût de l’expression théâtrale.
Le samedi 23 novembre, de 9 h 30 à 17 h 30, l’exposition sera toujours en place et aura lieu la partie théâtrale du projet.
Pour le programme détaillé des deux journées, voir ci-dessous

Programme détaillé

Soirée du vendredi 22 novembre

• 18 h 30 : accueil en musique, les 50 morceaux qui ont marqué les MJC franciliennes
• 19 h 00 : discours, mot d’accueil de Danielle Peters, présidente des Hauts de Belleville, Carole Sprang, présidente de la FRMJC-IdF, Daniel Frédout, directeur général de la CMJCF, un.e représentant.e de la région Île-de-France et Eric Quenault, directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’Île-de-France
• 19 h 30 :
► cocktail,
► visite de l’exposition « La MJC a changé ma vie… »,
► Jeux poétiques, rétrospective en images, photomaton des 50 ans, studio radio de « 4 3 2 1 … RADIO ! », la radio du centre de Paris
• 20 h 30 : projection du film d’Ariane Bourrelier, « La MJC a changé ma vie… », une coproduction entre l’association des regards et la FRMJC-IdF avec le soutien de la région Ile-de-France et de l’État (FDVA)
• 21 h 30 : échanges et débats avec la salle en présence de Valérie Becquet, sociologue, professeure à l’université de Cergy-Pontoise et sous l’oeil bienveillant de Bastien Mots Paumés
La FRMJC-IdF remercie les Hauts de Belleville, le CRL 10 et le Pôle Simon Lefranc.

Photogramme extrait du film
« La MJC a changé ma vie »

Journée d’étude du samedi 23 novembre

Créées en 2010, les Journées Régionales d’Etudes (JRE) sont un moment privilégié de la vie de la FRMJC-IdF. Parce qu’un réseau ne se comprend qu’en le vivant, nous faisons le pari, durant cette journée, de réunir l’ensemble des forces vives de nos associations : administrateur-trice-s, professionnel-le-s, volontaires, afin de se rencontrer, d’échanger et d’approfondir un thème qui fait enjeu pour l’ensemble du réseau.

Deux axes de travail : « Tenir la promesse des MJC aujourd’hui ? » & « Engager la MJC dans la transition écologique et sociale ? »
Moins de moyens financiers pour les MJC, moins de femmes et d’hommes pour agir au quotidien, moins de temps pour éduquer, produire toujours plus vite, prouver tous les jours que c’est utile… Cette surchauffe de nos organisations, cette course folle, fait écho immédiatement à la question de transition écologique et sociale. Engager les MJC sur ce chemin n’est pas le résultat d’un effet de mode mais une nécessité vitale. Ce n’est pas un hasard si la course folle de l’humanité qui menace la survie même de l’ensemble des espèces, a des conséquences directes sur nos associations. C’est pour cela que nous avons fait le pari de lier ces deux thèmes pour cette journée régionale d’étude un peu particulière.
Les statuts des MJC, établis dans l’immédiate après-guerre, certes modifiés depuis, formulent toujours la même promesse, celle « d’offrir à la population, aux jeunes comme aux adultes la possibilité de prendre conscience de leurs aptitudes, de développer leur personnalité et de se préparer à devenir les citoyens actifs et responsables d’une communauté vivante« . Face à des injonctions d’innovation, dans une époque de profondes mutations où le changement semble devenu une vertu en soi, où les temps courts et l’accélération permanente mettent les organisations et les femmes et les hommes qui y agissent en « surchauffe », comment tenir cette promesse ? Quels sont les freins ? Comment les lever ? Quelles formes choisir pour valoriser les actions qui y contribuent ?
Si les actions des MJC en matière de promotion sociale, d’éducation à la citoyenneté par la pratique, ces pédagogies de l’engagement, sont inscrites dans leur ADN, la prise en compte des enjeux environnementaux reste plus parcellaire. Cependant il existe, dans le réseau, de très belles initiatives. Nous avons donc souhaité partir des pratiques pour élaborer collectivement ce qui pourrait constituer les axes de travail des MJC franciliennes en matière de transition environnementale et sociale. Nous explorerons donc comment activer les leviers que forment la gestion des ressources, les actions éducatives et la mobilisation des habitants.

Déroulé

• 09 h 30 : Accueil des participants autour d’un petit déjeuner
• 10 h 00 : Ouverture de la journée par Carole Sprang, présidente et Patrick Chenu, directeur régional
• 10 h 15 : Intervention liminaire de Valérie Becquet, sociologue, professeure à l’université de Cergy-Pontoise et échange
• 10 h 45 : Représentation théâtrale, « La MJC a changé ma vie… », mise en scène Ariane Bourrelier avec Alexandre, Charlotte, Christelle, Karine, Marie-France, Olivier, Olivier et Yann.
• 11 h 30 : Travaux en atelier, « Tenir la promesse des MJC aujourd’hui ? ». Partir des conditions à réunir aujourd’hui pour « tenir » la promesse des MJC, identifier les freins éventuels à lever, réfléchir à comment valoriser et évaluer les actions qui y contribuent.
• 13 h 00 : déjeuner
• 14 h 15 : Regard poétique sur la matinée par Bastien Mots Paumés
• 14 h 30 : Présentation des travaux de l’après-midi
• 14 h 45 : Travaux en atelier, « Engager la MJC dans la transition écologique et sociale ? « . A partir de témoignages d’acteurs du réseau éclairés par des contributeurs, explorer les pistes qui permettent d’engager une MJC dans la transition écologique que ce soit dans les domaines de la mobilisation, de la gestion des ressources ou de l’éducation.
• 16 h 45 : Intervention de Bastien Mots Paumés et mots de conclusion

Comment participer ?

La participation à la journée du 23 novembre est gratuite mais nécessite une inscription préalable en suivant le lien suivant :
https://frmjcidf.goasso.org/

FRMJC-IdF, 65, rue Voltaire - 93100 Montreuil - 01 49 72 51 90

La FRMJC-IdF est affiliée à la Confédération des MJC de France.
Elle reçoit le soutien du Ministère des Droits des Femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports et de la Région Ile-de-France.

Retour en haut de la page