La MJC –MPT Boris Vian de Pontault-Combault et la MJC Le Studio de Limours : Des passerelles à ériger pour agir en solidarité ! Reviewed by Abdelhake Hamdoun on . A l’origine du projet… le chocolat. Mais pas un chocolat ordinaire. Un chocolat solidaire ! Un chocolat humanitaire ! Au final, un projet équitable qui a éveill A l’origine du projet… le chocolat. Mais pas un chocolat ordinaire. Un chocolat solidaire ! Un chocolat humanitaire ! Au final, un projet équitable qui a éveill Rating: 0

La MJC –MPT Boris Vian de Pontault-Combault et la MJC Le Studio de Limours : Des passerelles à ériger pour agir en solidarité !

A l’origine du projet… le chocolat. Mais pas un chocolat ordinaire. Un chocolat solidaire ! Un chocolat humanitaire !

Au final, un projet équitable qui a éveillé parmi une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 25 ans, issus de Limours et ses environs en Essonne, l’envie d’aller plus loin dans le soutien aux habitants du village de Nyaomoro : un village de quelques centaines d’âmes situé au Cameroun. C’est naturellement, en référence aux besoins  des enfants et leur éducation, que ces jeunes , qu’ils se nomment Laura, Thomas, Simon, Blandine, Louise, Romain, Lisa, Léopold et Mathias, ont lancé sur les réseaux un financement participatif pour séjourner dans le village une dizaine de jours en cet été et travailler à la construction d’une école. Est-il nécessaire de souligner que ces jeunes, avides de solidarité, se sont naturellement tournés vers la MJC « Le Studio » de Limours pour trouver un partenariat  en appui pratique et en soutien logistique. Un projet parrainé aussi  par l’association Solidarité laïque, avec le soutien de Ela Mvolo Evina, Miss Cameroun France 2017 et l’engagement sans réserve de Isabelle Benoit-Bertrand, professeur documentaliste et référent culture territorial, zone sud-Essonne du Lycée Jules Verne à Limours.

Forte de la mise en  réseau des MJC en Idf, la MJC-MPT Boris Vian de Pontault-Combault  installée en Seine et Marne, a, sans hésitation aucune, rallié ce projet dans lequel le devoir d’humanité et le pouvoir d’agir font cause commune pour forger à l’avenir de la jeunesse, d’où qu’elle soit, une perspective dont les premiers intéressés sont acteurs.

Si à cette étape, la MJC-MPT Boris Vian de Pontault-Combault  se limite à édifier la promotion de ce projet et à collecter une partie de fonds nécessaires à l’achat des matériaux de construction, elle affirme sa volonté d’agir vraiment et pratiquement. Aussi, dès septembre- octobre 2018, une partie des jeunes  de Limours qui auront pu se rendre au Cameroun pour y travailler, rencontreront les jeunes lycéens de Pontault-Combault au travers le Conseil de la Vie Lycéenne du lycée Camille Claudel.

Partant, il n’est pas à douter que les jeunes de Limours et ses environs, comme les jeunes de Pontault-Combault, avec l’appui des MJC, saurons trouver la conviction et l’énergie pour poursuivre cette aventure selon les formes qu’ils définiront collectivement. Les MJC des territoires concernés continueront à les accompagner.

Vous avez dit partenariat : Les jeunes répondent …présents!

Vous pouvez encore participer financièrement en suivant ce lien : www.kisskissbankbank.com/nyaomoro-renovation-d-une-ecole-au-cameroun

FRMJC-IdF, 65, rue Voltaire - 93100 Montreuil - 01 49 72 51 90

La FRMJC-IdF est affiliée à la Confédération des MJC de France.
Elle reçoit le soutien du Ministère des Droits des Femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports et de la Région Ile-de-France.

Retour en haut de la page