Nouvelle formation Cadre de l’éducation populaire en septembre 2016 ! Reviewed by Abdelhake Hamdoun on . Après une première promotion lancée en septembre 2014, une nouvelle formation Cadre de l'éducation populaire, composé d'un Master avec l'Université Paris-Est-Cr Après une première promotion lancée en septembre 2014, une nouvelle formation Cadre de l'éducation populaire, composé d'un Master avec l'Université Paris-Est-Cr Rating: 0

Nouvelle formation Cadre de l’éducation populaire en septembre 2016 !

Après une première promotion lancée en septembre 2014, une nouvelle formation Cadre de l’éducation populaire, composé d’un Master avec l’Université Paris-Est-Créteil et d’une certification professionnelle de direction de Maison des jeunes et de la culture, démarrera le 19 septembre 2016.

Les-stagiaires-de-la-promotion-2014-2016

Pourquoi une formation Cadre de l’éducation populaire ? 

Pour former au métier de directeur de Maison des jeunes et de la culture en particulier, et aux métiers de cadre de l’éducation populaire dans d’autres associations ou dans les collectivités territoriales.

Cette formation est porteuse de valeurs fortes :

  • Elle est ouverte à tous sans condition de diplôme : (accessible par la Validation des Acquis Professionnels) professionnels, étudiants, chômeurs, bénévoles issus des réseaux d’éducation populaire.
  • Les stagiaires de la formation en sont des acteurs à part entière, et contribuent à la faire évoluer à égale dignité avec les enseignants et les formateurs au sein des instances de la formation.
  • L’équipe pédagogique est constituée d’enseignants-chercheurs, de directeurs de MJC et d’autres professionnels de l’éducation populaire, avec des interventions de responsables associatifs et d’élus de la République. Cette composition permet des apports et des regards très complémentaires, et la transmission d’un métier de pair à pair.
  • L’alternance est pensée pour que les structures d’accueil soient à la fois des terrains d’expérimentation et bénéficient ainsi de la dimension recherche de la formation et également des lieux de travail pour les stagiaires qui conduisent un projet de développement sur le territoire.

Télécharger la plaquette de présentation de la formation, son ouverture, sa pédagogie, ses contenus, les intervenants et les débouchés qu’elle propose.

Pour intégrer cette formation, voici les dates de candidature à retenir :
* réception du dossier de candidature le 25 mars par mail au plus tard
* audition des candidats sélectionnés les 4 et 5 avril

Vous êtes une MJC, vous n’avez pas de candidat à envoyer en formation mais la démarche vous intéresse? Vous pouvez y participer en tant que MJC d’accueil d’un directeur stagiaire à mi-temps pendant les deux années.

Les mutations profondes de notre société, qu’elles soient socio-économiques, démocratiques, environnementales, géopolitiques, posent aux acteurs de l’éducation populaire des défis immenses pour aujourd’hui et demain. Les territoires se redessinent autour de nouvelles compétences dans une Europe en quête de sens. La conduite de notre projet d’éducation populaire se fait dans un environnement toujours plus complexe ou les incertitudes deviennent la norme. C’est pourquoi la Confédération des Maison des jeunes et de la culture de France a confirmé en 2015 une nouvelle priorité politique et stratégique : la qualification et la formation de ses cadres professionnels. Un élément majeur de cette politique consistera en une formation de haut niveau, construite en partenariat avec l’Université de Paris Est Créteil et la Fédération régionale des MJC en Ile-de-France (ouverture en septembre 2016). Cette formation en alternance sur 2 ans, qualifiante et diplômante, conduit à deux validations :

  • un Master MEEF encadrement éducatif Parcours cadre en éducation délivré par l’université
  • une certification professionnelle de Directeur de MJC, cadre de l’éducation populaire, conduisant à l’emploi dans les fédérations régionales des MJC.

Un stage professionnel mis en place sur un mi-temps (15 jours/mois) créera l’alternance qui sera un temps de formation appliquée et un temps de travail permettant la mise en place d’un projet de développement pour le territoire de la structure d’accueil : MJC, association d’éducation populaire, ou collectivité territoriale (commune, communauté de communes). Cette démarche permettra la création de nouveaux postes et le développement des fédérations.

Ce projet prend appui sur l’expérience actuellement en cours (2014/2016) mise en place par la Fédération régionale des MJC en Ile-de-France et l’UPEC.

Frédéric Prelle, président de la Confédération des MJC de France (CMJCF)

 

 

FRMJC-IdF, 65, rue Voltaire - 93100 Montreuil - 01 49 72 51 90

La FRMJC-IdF est affiliée à la Confédération des MJC de France.
Elle reçoit le soutien du Ministère des Droits des Femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports et de la Région Ile-de-France.

Retour en haut de la page