Une échappée en terres MJCiennes Reviewed by on . Tout l'été, des MJC ont invité les habitant.e.s de leurs villes dans une itinérance artistique plurisdiciplinaire. 10 territoires - 63 artistes impliqués - 1350 Tout l'été, des MJC ont invité les habitant.e.s de leurs villes dans une itinérance artistique plurisdiciplinaire. 10 territoires - 63 artistes impliqués - 1350 Rating: 0

Une échappée en terres MJCiennes

Tout l’été, des MJC ont invité les habitant.e.s de leurs villes dans une itinérance artistique plurisdiciplinaire.

10 territoires – 63 artistes impliqués – 1350 habitant.e.s entrainé.e.s dans le voyage.

Le projet a bénéficié du soutien de la DRAC Ile-de-France dans le cadre du dispositif Eté Culturel 2023.

BOURG–LA-REINE (92) – CESSON VERT SAINT DENIS (77) – JUVISY (91) – LE PLESSIS-TRÉVISE (94) – NOGENT-SUR-MARNE (94) – PERSAN (95) – PONTAULT-COMBAULT (77) – SAINTE GENEVIÈVE DES BOIS (91) – SAVIGNY SUR ORGE (91)

A Pontault-Combault – Ateliers et battle Hip-Hop, danse afro et K-POPPont’Ô l’été

La MJC Boris Vian a organisé 3 jours autour des cultures urbaines, en partenariat avec la ville dans le cadre de Pont’ô l’été. Les 8 et 11 juillet, place de l’Ocil et square Aimé Césaire, Youfa et Sofonie ont initié 32 jeunes à la danse afro et la K-Pop (avec Sofonie). Le 13 juillet a invité un public plus familial, au parc de l’Hôtel de ville, pour une rencontre chorégraphique/battle de danses urbaines de deux jeunes compagnies, The Wood et Yudat School, et deux artistes, Jodie Epale et Sven Légoria.

A Bourg-la-Reine, un été aux Bas-Coquarts

Le CAEL a investi pendant 11 jours l’espace vert de la résidence Normandie en offrant aux habitants une redécouverte de leur quartier par le biais d’une programmation d’intervention plastiques, musicale et festives, participatives et intergénérationnelles :

  • 6 Ateliers de jeux et d’arts plastiques
  • 4 ateliers d’initiation à la photographie et une exposition de restitution : recueil de photo, de partage et de témoignages d’habitants sur le quartier, encadrés par Louise Rosier.
  • 3 spectacles de contes pour petits et grands, par Cécile de Lagillardaie en partenariat avec la Maison du conte de Chevilly-Larue.
  • 1 déambulation participative autour de musiques et contes du Burkina Faso, avec la compagnie Dayma
  • 1 concert Paris-Kinshasa Express.

L’association a également accompagné 4 sorties de découverte du patrimoine à Paris (au Jardin et au musée du Luxembourg, à Montmartre, à La Villette, sur les Quais de Seine).

A Cesson Vert Saint Denis, des Escapades au voyage sauvage

La Citrouille, MJC de Cesson et Vert Saint Denis, a proposé une semaine de pratiques artistiques, « Sur les routes d’Afrique : un voyage sauvage » (musique, art plastique, contes) du 10 au 13 juillet 2023. A destination des enfants de 6 à 12 ans au sein d’un jardin partagé avec l’appui de Marc Purkat, maraîcher renommé de Cesson et de Vert-Saint-Denis, de Sophie Rousseau, l’animatrice poterie, de Pascal Henner, animateur de percussions de l’Afrique de l’Ouest et Noël Morel, animateur jeunesse.

Dans le prolongement, et en partenariat avec les communes de Cesson et Vert-Saint-Denis, les médiathèques (Grand Paris Sud) et des institutions culturelles ou associations locales (Théâtre de Sénart, ressourcerie, …), centres de loisirs, EHPAD, institut médico-éducatif, 3 quartiers ont été investis les 13 juillet et 11 et 25 août 2023. A chaque étape, différents artistes intervenants ont proposé une immersion dans leur univers artistique. La diversité des propositions a permis au public de s’ouvrir à la découverte de différentes disciplines, thématiques et de se rencontrer au travers la pratique artistique mais également d’actions autour de la découverte du végétal sauvage des espaces urbains. 

A Nogent-sur-Marne, du cirque et de l’impro

Du 24 au 28 juillet, la MJC Louis Lepage, a organisé, résidence Alsace et à la MJC :

  • 5 ateliers d’initiation aux arts du cirque (jonglage, équilibre), animé par un artiste de l’école de cirque Italo Medini, qui ont concerné une trentaine d’enfants de 6 à 10 ans,
  • 5 ateliers d’improvisation encadrés par 2 comédiens de la compagnie Les arpenteurs de l’invisible, dans le cadre d’un partenariat avec le Théâtre Antoine Watteau. Les ateliers ont concerné une dizaine de jeunes de 13 à 24 ans.
  • 1 goûter-spectacle en fin de semaine pour une vingtaine de personnes.

A Sainte Geneviève des Bois, MJC Village urbain

Du mardi 25 au samedi 29 juillet et du mercredi 23 au samedi 26 août, la MJC de Sainte-Geneviève-des-Bois a proposé, au sein du quartier prioritaire des Aunettes et au Parc Pierre, des ateliers d’initiation et de pratiques autour des cultures urbaines : danse hip hop, breaking, dance afro, foot freestyle, Deejay, Graff, Art Du Déplacement. Les ateliers ont concerné une centaine d’enfants (5-12 ans) et une centaine de jeunes (13-25 ans).

Chaque semaine, en juillet et en août, s’est terminé par une restitution des ateliers et des démonstrations par les artistes qui encadraient les initiations : Deejay Senka, Deejay Jnoon Speaker Nasty, Speaker Jnoon Bgirl Kami, Bgirl Mims, Bboy Kyle, Bboy Doorag, Bboy Isma, Bboy KingTan Nicolas Rivière Pesambi Emmanuel Diamé bacary Voundi Joël Bouregba Yanis Xiong Kyle Xiong Kopaing.

A Persan, des visites patrimoniales à l’accueil en résidence d’Araks Shakyan

La MJC de Persan a souhaité faire découvrir des lieux et institutions culturelles de proximité, l’Abbaye de Royaumont, Auvers-sur-Oise, l’Abbaye de Maubuisson, en accompagnant les visites et parcours de carnets de visite ludiques et interactifs personnalisés par les participant.e.s.

La visite a Royaumont a associé des jeunes de la MJC de la MJC de Torcy, qui ont invité en retour les jeunes de la MJC à l’événement Kay’Art, encadré par l’artiste Do Delaunay.

Et finalement en lien avec la résidence qu’elle a effectuée à l’abbaye de Maubuisson, nous avons proposé à l’artiste plasticienne Araks Sahakyan de poursuivre son travail à la MJC. Elle a pu pendant cette période produire un dessin et réaliser la captation vidéo d’une séquence de danse. En étroite collaboration avec le centre social Agora, nous avons proposé des ateliers de pratique amateur les 11 et 18 août, qui ont rencontré un franc succès.

A Juvisy, avec Anta Percussions

L’ACJ, la MJC de Juvisy, a proposé des initiations percussions encadrées par des artistes de l’association Anta Percussions, ouvertes à tou.te.s. et en pied d’immeubles (au plus près des habitant.te.s). 150 habitant.e.s, enfants, jeunes et adultes, ont participé à la réalisation d’une œuvre collective, ponctuée par des interventions professionnelles.

A Savignysur-Orge (91) – SAVIGNY PUNK FEST 1ère édition

La MJC a accueilli, du vendredi 25 au dimanche 27 août, un groupe de 3 jeunes musiciens allemands, d’esprit punk. Le groupe, Fummelbrigade 81, est accompagné par le Sozialzentrum de bode, dans la ville de Weddersleben (région de la Sachs-Anhalt), avec lequel des relations d’échange ont été nouées depuis plusieurs années. La rencontre a permis le lancement d’un nouveau festival Punk à Savigny.

Vendredi 25 Août : Jam Session avec en première  Going Forward, 4 jeunes lycéens et étudiants de la scène locale parisienne repéré pour leur première scène à Rock En Seine le 27 août 2022.

Samedi 26 août: concert avec à l’affiche Fummelbrigade 81 groupe de punk Oi! dont ce fut la première scène en condition pro, L’Araignée Au Plafond mélange de punk, de rock, d’électro et d’épices cajun, The Flug, groupe français issu de la nouvelle génératio. Une boîte à rythme à 200 BPM, des paroles déversées par deux volcans qui balaient tout sur leur passage, une guitare et une basse qui envoient du lourd, pour un résultat électro-punk-retro-garage-riot mâtiné de sonorités New wave, Stygmate est un enchaînement de tubes punk rock fragiles, acérés, bancals avec une identité très forte. Petit frère d’OTH, des Rats et de Parabellum, avec des relents des 70’s,de la galère et de la foi inaltérable dans le rock’n roll

4 styles différents donc pour appréhender l’ensemble de la scène Punk Rock.

En paralléle de la programmation musicale il s’agissait aussi de faire découvrir des artistes créateur sur les deux jours : Mus’Afée création c’ est une petite malle aux trésors, une lucarne ouverte sur le monde, Philippe Malique ou la Fauvette à tête noire c’est la rencontre de la technique du collage et du regard que l’artiste porte sur notre société, Fred Tweight, créateur Dark d’objets recyclés.

Samedi 26 Août de 14h à minuit atelier sérigraphie avec l’association Au coin de l’art rue, animé par Valérie Martin, plasticienne.

Au Plessis-Trévise, balades dans les jardins

Dans le cadre de leur programmation de Fêtes dans les Jardins de la Ville, la MJC de Plessis Trévise a fait appel à la Compagnie le 8ème Jour et à Zizanie Milcas, de l’Agence Urbaine de Turbulences Publiques.

Le 26 août, dans le parc Mansart, le travail sur la pièce de William Shakespeare, qui renferme des thématiques européennes fortes (égalité homme femme, frontières et libre circulation, question de la gémellité, hospitalité…), qui a déjà été un support de travail pendant la saison, était un matériau pour tenter des lectures et des mises en espaces en utilisant les arbres comme scénographie et comme inspiration pour repenser une dramaturgie.

Le 30 août, dans le jardin de l’Abbé Pierre et dans le Parc du Château des Tourelles, chemin inverse en partant des arbres (essence, dimension et emplacement) pour raconter des histoires inspirées de souvenirs vécues ; puis à partir de la symbolique d’une essence d’arbre ou à partir de sa physionomie, pour chercher des extraits adéquats du texte shakespearien.

Ce travail a permis de d’initier à une pratique corporelle, une pratique de jeu, de lecture, de jeu et de narration. Il a également provoqué des échanges sur des thématiques liées à l’enfance, la famille, les vacances, les villes, les campagnes et les voyages.

Le 2 septembre, à partir des numéros du cabaret Not Golden Orgasmik Allstar Cabaret Show, animé par la compagnie Bernard et Beauvoir sur la Péniche Adélaïde, une formation artistique éphémère (Musicien, clown, comédien) investit la ville et construit un spectacle pour le Jour J. Cette méthode permet de rencontrer le territoire, de créer une dynamique autour du spectacle, et de rencontrer les habitants en amont pour mieux les impliquer pour le jour J.

FRMJC-IdF, 10 rue Duvergier - 75019 Paris - 06 95 54 61 65

La FRMJC-IdF est affiliée à la MJC de France.
Elle reçoit le soutien du Ministère de l'Education Nationale de la Région Ile-de-Franceet de l'Agence du Service Civique.

Retour en haut de la page