Mobilisation pour la Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie le 17 mai 2022 Reviewed by on . La lutte active contre les discriminations fait partie des objectifs affirmés par la FRMJC-IDF dans la charte du réseau. Un groupe de travail régional s'est con La lutte active contre les discriminations fait partie des objectifs affirmés par la FRMJC-IDF dans la charte du réseau. Un groupe de travail régional s'est con Rating: 0

Mobilisation pour la Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie le 17 mai 2022

La lutte active contre les discriminations fait partie des objectifs affirmés par la FRMJC-IDF dans la charte du réseau. Un groupe de travail régional s’est constitué plus particulièrement autour des discriminations dont sont victimes les personnes Lesbiennes, Gay, Bisexuelles, Trans, Queer, Intersex…, ce qu’on appelle la communauté LGBTQI+.

Il s’agit pour les MJC de constituer des espaces d’accueil, de tolérance, de visibilité, ce qui nécessite aussi des pas de côté, une interrogation permanente de nos postures morales, politiques, philosophiques et/ou religieuses pour contribuer à un débat critique sur « l’ordre de genre », au fondement des différenciations et des hiérarchisations, afin de permettre de penser la variété des masculinités et des féminités et faciliter l’émancipation, la résistance aux assignations de genre et hétéronormées. Cela passe par des prises de conscience des professionnel.le.s, des bénévoles ou des adhérent.e.s, sur le fait qu’au quotidien, nos comportements, nos gestes, nos regards sur l’autre, nos catégories, nos paroles, même les plus anodines, sont très souvent marqués par la seule norme hétérosexuelle ou le caractère binaire du genre, sans oublier l’âge, la classe, la race, etc.

Plusieurs initiatives ont été prises ces derniers mois au sein des MJC pour contribuer à faire progresser ces sujets : mise en place d’une “bibliothèqueer” au Centre Paris Anim’ Montparnasse également impliqué dans l’organisation du Jardin des Fiertés dans le cadre du festival le 14e des fiertés, fresque réalisée par des jeunes sur cette thématique à la MJC d’Igny, organisation d’une formation des acteurs des MJC de l’Est Parisien (Lognes, Pontault-Combault, Le Plessis-Trévise, l’APJC de Pavillons-sous-Bois) et d’associations locales (Emergences, Turbulences), des actions de sensibilisation sont également prévues auprès des jeunes en milieu scolaire, et d’autres MJC sont intéressées pour organiser des actions de lutte contre les discriminations. 

La Fédération, avec le Pôle Simon Le Franc, s’est aussi engagée dans la coopérative Tango 3.0 qui souhaite relancer le projet de la discothèque le Tango, rue du maire, salle emblématique et historique de la nuit gay, autour d’un projet inclusif, collectif, festif, culturel et social, via une gestion coopérative, démocratique et à lucrativité limitée. (en savoir + sur le projet).

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, le 17 mai, la Fédération souhaite valoriser ces initiatives à travers une programmation concertée (spectacles, débats, émissions de radio sont en préparation) et l’édition d’une plaquette d’information commune aux MJC/associations qui veulent développer des actions de sensibilisation, de prévention des discriminations et d’accompagnement des publics concernés. 

La prochaine réunion du groupe de travail est prévue le 17 mars à 18h30 en visio, elle est ouverte à l’ensemble des acteurs du réseau francilien.

Inscription auprès de Graziana, glucarelli@mjcidf.org.

FRMJC-IdF, 9 Rue Philidor 75020 Paris - 06 95 54 61 65

La FRMJC-IdF est affiliée à la Confédération des MJC de France.
Elle reçoit le soutien du Ministère des Droits des Femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports et de la Région Ile-de-France.

Retour en haut de la page